La pose d’un anneau gastrique en Tunisie

La pose d’un anneau gastrique ou la gastroplastie est indiquée de préférence pour les patients ayant un IMC situé en 35 et 40, lesquels présente un risque de complications à l’obésité.

anneau-gastrique-tunisie

L’intervention

L’anneau est relié à un boitier sous-cutané grâce à un tube en silicone. Grâce à cet anneau, l’estomac est divisé en deux parties disproportionnelles. La partie inférieure représente les 2/3 de l’estomac, tandis que la partie supérieure, dans laquelle les aliments sont stockés avant de migrer vers le bas, cette poche gastrique ne représente que le 1/3 de l’estomac. Une petite quantité d’aliments suffit à provoquer la sensation de satiété chez la personne. Pour serrer ou desserrer l’anneau, une injection de liquide est pratiquée dans le boîtier sous-cutané. C’est pourquoi on l’appelle un anneau ajustable.

Cette configuration chirurgicale de l’estomac n’a d’incident ni sur l’estomac ni sur l’alimentation. C’est pourquoi l’anneau gastrique ajustable est considéré comme une technique limitative ou restrictive, parce qu’il vise la réduction du volume de l’estomac et le ralentissement des aliments, qui passe d’une poche à l’autre, comme dans une sorte de sablier, sans toutefois causer de dommage à la digestion des aliments.

L’intervention d’une gastroplastie dure 1h. Elle est réalisée sous cœlioscopie. Ce qui favorise une reprise rapide de la vie et des activités. L’intervention est réversible. Une fibroscopie gastrique est nécessaire avant l’intervention.

Les suites de l’intervention

Après la pose d’un anneau de gastroplastie, le patient doit être suivi chaque trimestre par un gastroentérologue. Chaque semestre, un calibrage de l’anneau doit être effectué. Un examen radiologique de contrôle est nécessaire tous les ans, ce, pendant 5 ans. Une activité physique régulière est vivement recommandée. Le grignotage des aliments par contre est déconseillé.

Les complications

Si l’utilisation de l’anneau ne produit pas de résultat ou qu’il survient une complication, l’anneau peut être retiré. Les principales complications de cette intervention sont celles liées au boîtier : les risques de déplacement du boîtier, les douleurs à l’endroit où le boîtier est placé, la rupture du tube, les infections. Il peut y avoir aussi le risque de glissement de l’anneau, la dilatation de la petite poche gastrique et le cas échéant, les vomissements. L’anneau gastrique peut aussi provoquer une œsophagite, des reflux, ou des troubles moteurs de l’œsophage. Des lésions de l’estomac sont possibles aussi, ainsi qu’une migration de l’anneau ajustable. Rarement, une hémorragie.

Le résultat

La perte de poids engrangée par l’anneau gastrique est de l’ordre de 40 à 60% au bout d’un an.